LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RÉÇOIT UNE DÉLÉGATION DE HAUT NIVEAU DU SOUDAN DU SUD

1197

Le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, a reçu hier une délégation sud-soudanaise de haut niveau conduite par la ministre des affaires étrangères de ce pays, Awyd Deng, et comprenant trois autres membres du gouverement sud-soudanais.

L’audience entre le Président Guelleh et cette délégation de haut niveau servit de cadre à l’évocation de la situation politique du Soudan du Sud, notamment les progrès enregistrés en vue de la constitution, pour la date du 22 février 2020, d’un gouvernement d’union nationale pour ce pays. Les discussions ont ensuite été étendues à l’initiation de partenariats stratégiques entre les deux pays dans le domaine économique.

A l’issue de ces entretiens, la ministre sud-soudanaise des affaires étrangères a fait état au micro de la presse « de la volonté de son pays d’intensifier ses échanges commerciaux avec le reste monde à travers une plus grande collaboration avec la république de Djibouti »

« Djibouti possède tous les atouts pour permettre à notre pays de fructifier ses richesses », a-t-elle déclaré, louant « les infrastructures et le savoir-faire de Djibouti dans le domaine de l’économie des services».

Le ministre djiboutien des affaires étrangères et de la coopération internationale, Mahamoud Ali Youssouf, qui a pris part à l’audience entre le chef de l’Etat et la délégation sud soudanaise, a lui aussi fait une déclaration à la presse. « Nous nous réjouissons tout d’abord du fait que le Soudan du Sud renoue avec la stabilité et la concorde nationale», a-t-il affirmé, avant de poursuivre : «ce pays aux richesses minières et énégétiques très importantes arbore désormais une phase propice à son décollage économique».

Le chef de la diplomatie djiboutienne a enfin formé  l’espoir d’une « réalisation rapide des partenariats et complémentarités économiques entre la république de Djibouti et le Soudan du Sud. »

Outre Mme Awyd Deng, la délégation sud soudanaise de haut niveau était composée du ministre du pétrole et de l’énergie, Awow Daniel, et de ses collégues des transports et du commerce, respectivement Simon Mijok et Paul Mawom.

Côté djiboutien, outre le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, le ministre de l’équipement et des transports, Moussa Mohamed Ahmed, le ministre du commerce, Hassan Houmed Ibrahim, et le ministre de l’énergie chargé des ressources naturelles, Yonis Ali Guedi, ont pris part à cette audience. A noter aussi la présence du président de l’autorité des ports et des zones franches (APZFD), Aboubaker Omar Hadi.