La 10ème réunion du Comité Mixte de Défense Djibouto-Éthiopien s’est tenue à Djibouti du 19 au 20 novembre 2023. Cet événement crucial a réuni des délégations des deux pays voisins pour évaluer leur coopération en matière de défense et renforcer leurs liens stratégiques. Pour clore cet événement important, une cérémonie a été organisée au Centre d’Entraînement Technique et Tactique d’Ambouli.

Avant le début de la réunion, le chef d’État-major général des Armées a passé en revue le dispositif de prise d’armes, marquant ainsi le début officiel des discussions. La délégation éthiopienne, dirigée par le général de brigade TeshomeAnagaweAyana, faisait également partie du dispositif lors de cette revue.

Le Général de Corps d’Armée Zakaria Cheick Ibrahim, chef d’état-major général des forces armées djiboutiennes, a prononcé un discours précis mettant en lumière l’importance de la coopération en matière de défense entre Djibouti et l’Éthiopie. Son discours a mis en lumière l’importance de la coopération transfrontalière pour contrer les menaces terroristes, la traite des êtres humains et la contrebande d’armes.

Le Général de Brigade Teshome Anagawe Ayana, représentant le maréchal Birhanu Jula, chef d’état-major général des Forces Armées de la République Fédérale Démocratique d’Éthiopie, a également pris la parole lors de cette réunion.

Conformément au protocole de défense signé en 2011, la réunion a évalué la coopération en matière de défense. Les discussions ont porté sur les problèmes de sécurité aux frontières, les patrouilles conjointes, l’échange d’informations, la lutte contre les activités illégales, la lutte contre le terrorisme, et le maintien de la paix. Les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération pour contrer les menaces terroristes, la traite des êtres humains et la contrebande d’armes. Des recommandations ont été formulées, notamment le renforcement des patrouilles conjointes et la collaboration continue entre les officiers de liaison.

La prochaine réunion est prévue à Addis-Abeba dans six mois, comme convenu par les deux généraux lors de la signature du procès-verbal de la réunion.

Enfin, la cérémonie de clôture a été marquée par l’animation du groupe folklorique Harbi de l’Armée Djiboutienne, qui a célébré la diversité culturelle en interprétant des chants traditionnels en somalien, afar et éthiopien.

La journée s’est conclue par l’échange de cadeaux entre les délégations et la prise d’une photo symbolique immortalisant cet instant de collaboration fructueuse.

Source : FAD